Date de publication: August 27, 2022 Par: damien Comentaires: 0

Le terme «freelance» est souvent utilisé de manière interchangeable avec «auto-entrepreneur», mais il existe une différence importante entre les deux.

En France, un freelance est considéré comme étant une personne qui travaille à son compte et qui n’est pas liée à un employeur de manière permanente.

Un auto-entrepreneur, en revanche, est une personne qui exerce une activité commerciale ou artisanale indépendante.

En d’autres termes, un auto-entrepreneur est un micro-entrepreneur qui exerce sa propre entreprise. La principale différence entre les deux est que les auto-entrepreneurs ont la possibilité de bénéficier de certaines aides financières et fiscales, ce qui n’est pas le cas des freelances.

Le freelance ou l’auto-entrepreneur : quelle est la différence ?

Le freelance travaille à son compte et est donc son propre patron. Il est généralement payé à la prestation et n’est pas soumis aux mêmes contraintes que les salariés classiques. Les auto-entrepreneurs, quant à eux, ont une activité professionnelle régie par les mêmes règles que les entreprises classiques, mais bénéficient de certaines simplifications administrative et fiscale.

Les avantages du freelance

Les freelances bénéficient de plusieurs avantages :

  • Ils travaillent quand ils veulent : ils sont totalement libres d’organiser leur emploi du temps comme ils l’entendent. Cela leur permet notamment de concilier vie professionnelle et vie personnelle plus facilement que les salariés classiques.
  • Ils choisissent leurs clients : contrairement aux salariés, les freelances peuvent choisir avec qui ils veulent travailler. Ils ont donc moins de risques d’être confrontés à des personnes ou des situations difficiles.
  • Ils sont payés à leur juste valeur : en étant totalement indépendants, les freelances ne sont pas soumis aux grilles de salaires des entreprises classiques. Ils peuvent donc demander ce qu’ils estiment être juste pour leur travail.
See also  3 stratégies pour trouver les bons prospects avec les appels à froid

Les inconvénients du freelance

Le freelance ou l’autoentrepreneur est une personne qui travaille à son compte. Il n’est pas salarié d’une entreprise et n’a donc pas de contrat de travail. Il est libre de choisir ses clients, ses horaires et son lieu de travail.

Le freelance peut être un excellent moyen de gagner sa vie, mais cela ne signifie pas que c’est facile. En effet, le freelance doit gérer toutes les aspects de son activité : la recherche de clients, la facturation, les impôts… Ce n’est donc pas un mode de travail pour tout le monde.

  • Le manque de stabilité : étant donné qu’ils ne sont pas liés par un contrat de travail, les freelances doivent accepter que leur situation soit plus instable que celle des salariés classiques. En effet, ils peuvent se retrouver sans client du jour au lendemain et voir leurs revenus diminuer considérablement dans certains cas.
  • Le manque de protection sociale : contrairement aux salariés, les freelances ne bénéficient pas des mêmes protections sociales (chômage, maladie…). Ils doivent donc être particulièrement vigilants sur ce point et souscrire à une assurance privée si nécessaire.
  • L’isolement : en travaillant seuls, les freelances ont tendance à se sentir isolés professionnellement parlant. Il est donc important pour eux de maintenir des contacts avec d’autres professionnels afin de ne pas se sentir trop coupés du monde extérieur.”

3. Les contraintes de l’auto-entrepreneur

Il y a quelques contraintes à être auto-entrepreneur. En effet, le chiffre d’affaire que vous pouvez réaliser est limité. Pour les activités de services, il est de 32 900 euros par an et de 82 900 euros pour les activités de vente de marchandises, produits agricoles et viticoles. Si vous dépassez ces seuils, vous devrez alors demander le statut d’entreprise individuelle classique ou celui de micro-entrepreneur, en fonction de votre activité.

See also  Quelles sont les 3 principales métriques Saas pour faire croître votre startup ?

Le montant du chiffre d’affaire est également limité lorsque vous exercez une activité commerciale avec des particuliers. Ce plafond s’élève à 73 200 euros par an (hors taxes).

En outre, certaines activités ne peuvent pas être exercées sous le régime de l’auto-entrepreneuriat. C’est notamment le cas des activités suivantes :

  • les activités soumises au permis d’exercice : taxi, ambulancier…
  • les activités soumises à agrément ou autorisation préfectorale : artisanat du spectacle vivant et certains métiers du bâtiment
  • certaines professions libérales : sage femme, kinésithérapeute…
  • la production cinématographique et audiovisuelle

les avantages du portage pour le freelance

Le portage salarial a de nombreux avantages pour les freelances, notamment en termes de souplesse et de liberté.

En effet, le portage salarial permet de bénéficier d’un statut de salarié tout en étant totalement indépendant.

Vous êtes donc libre de travailler pour différents clients et de gérer votre emploi du temps comme vous le souhaitez.

De plus, le portage salarial vous permet de bénéficier de nombreux avantages sociaux et fiscaux, notamment en ce qui concerne la sécurité sociale et les congés payés.

Enfin, le portage salarial est une excellente solution pour les freelances qui souhaitent bénéficier d’une certaine stabilité et sécurité, notamment en ce qui concerne leur revenu.

Le meilleur choix pour vous

Si vous avez décidé de vous lancer en freelance ou en autoentrepreneur, félicitations ! Vous avez fait le choix de travailler pour vous-même, de déterminer votre propre horaire et d’être votre propre patron. C’est une excellente décision qui peut vous permettre de gagner plus d’argent et d’avoir plus de liberté.

See also  Pourquoi quitter un poste de CDI pour créer son entreprise ?

Toutefois, il est important de bien comprendre les différences entre ces deux statuts avant de faire votre choix. En effet, ils ont chacun des avantages et des inconvénients qui peuvent impacter votre business.

Pour faire le bon choix, prenez le temps de bien évaluer votre situation personnelle et professionnelle. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à demander conseil à un expert-comptable ou un avocat spécialisé dans les questions juridiques et fiscales des entreprises.

Conclusion

En conclusion, il y a plusieurs différences entre un freelance et un auto-entrepreneur. En tant que freelance, vous êtes indépendant et travaillez pour différentes entreprises. En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes votre propre patron et gérez votre propre entreprise. Les deux statuts ont des avantages et des inconvénients, alors choisissez celui qui convient le mieux à votre situation.

Leave a Comment